Santé immunitaire et vie active

Du cœur au ventre avec Laurie Barker Jackman

avril, 2019

Nos intestins constituent un élément important du casse-tête pour profiter d’une santé optimale. Bien qu’il y ait encore place à de plus amples recherches, on peut déjà s’entendre sur le fait que nous devons nous efforcer de favoriser un environnement sain dans notre intestin.

Notre corps abrite des trillions de bactéries, dont on retrouve la plus grande concentration et diversité dans le côlon. Des études indiquent que la santé intestinale affecte autant l’humeur, le sommeil, la façon dont notre organisme utilise la nourriture que nous consommons que notre capacité à combattre les infections.

Comment pouvons-nous favoriser la santé intestinale? 

Assurez-vous d’ingérer une variété de pré et probiotiques. Les prébiotiques sont les éléments indigestes des aliments qui se fermentent dans l’intestin et aident les bonnes bactéries à croître et se multiplier. De nombreux aliments, comme les légumineuses, les fruits, certaines noix, graines et céréales en contiennent.

Les probiotiques sont les «bons microbes». Ils aident à maintenir la santé du côlon en équilibrant les bonnes et les mauvaises bactéries. Ces microbes bienfaisants nous aident à digérer, à rester en santé et à combattre les maladies. Il est important de souligner que les probiotiques ne s’équivalent pas tous. Différentes souches sont nécessaires à divers états de santé. Les yogourts fortifiés et les produits laitiers fermentés en sont de bonnes sources alimentaires. Pour obtenir plus de détails sur les souches et les quantités qu’il vous faut, consultez de préférence votre professionnel de la santé.

Comment votre intestin en vient-il à savoir comment vous vous sentez?

Prenons un exemple. Lorsque nous sommes nerveux, nous ressentons des «papillons» dans l’estomac. Selon les recherches émergentes, nous constatons que notre système gastro-intestinal fait bien plus que simplement absorber les nutriments. Il est rempli de terminaisons nerveuses qui communiquent avec le cerveau. En fait, on surnomme l’intestin le «second cerveau» parce qu’il produit les mêmes transmetteurs que ceux libérés par le cerveau – la sérotonine, la dopamine et d’autres neurotransmetteurs qui régulent notre humeur. En fait, 90 % de notre sérotonine (la substance chimique du bien-être) provient de l’appareil digestif.

Comment pouvons-nous mettre ce conseil en pratique dans notre assiette au quotidien?

Il vous suffit de remplir la moitié de votre assiette de légumes et de fruits. Assurez-vous d’en consommer toute une variété et de choisir, si possible, des produits de saison. Remplissez le quart de votre assiette de céréales ou grains complets et l’autre quart d’aliments riches en protéines, comme des haricots, des lentilles et des pois chiches, plus fréquemment. Assurez-vous aussi de privilégier l’eau comme boisson de prédilection. C’est là la base d’une alimentation saine qui favorisera aussi une bonne santé intestinale.

Voulez-vous vous renseigner davantage ou obtenir d’autres conseils au sujet de votre alimentation? Contactez un(e) diététiste autorisé(e).