Santé immunitaire et vie active

Se préparer à bien dormir en été

juin, 2020

Il est plus que jamais important de nous créer une routine et de la respecter, et de trouver, tout au long de la journée, le temps de nous détendre pour préserver la force de notre système immunitaire et de notre état mental.

Selon un sondage récent, 30 pour cent des Canadiens ne se sentent pas bien reposés après une nuit typique. L’été nous réserve des jours plus longs, nous voulons tous profiter pleinement des mois chauds et notre horaire de sommeil peut en prendre un coup. Le moment se prête bien pour adopter une routine de coucher afin d’améliorer la qualité de notre sommeil et être en meilleure santé. Prenons le temps de bien y réfléchir et d’amorcer une nouvelle routine cette semaine.

Tenez compte de ces cinq choses pour vous préparer à une bonne nuit :

1. Déconnecter :

La lumière bleue de vos écrans peut réduire votre mélatonine naturelle et affecter votre sommeil. Elle peut aussi perturber le sommeil, les troubles du sommeil étant un facteur contributif important du déclenchement et du maintien des troubles de l’humeur. Éteignez Netflix ainsi que votre téléphone ou tablette une heure avant d’aller au lit et détendez-vous avec un livre, une méditation guidée ou de la musique apaisante.

2. Faire de l’exercice :

L’exercice régulier peut vous aider à dormir plus profondément – ne serait-ce qu’une séance de 30 minutes. Essayez de vous entraîner au moins une ou deux heures avant de vous coucher pour donner le temps à vos niveaux d’endorphines de s’atténuer et à votre cerveau de ralentir pour ne pas avoir de la difficulté à vous endormir. À défaut d’un entraînement, essayez une séance de yoga relaxante pour dissiper toute détresse mentale et raideur physique de la journée. Le yoga peut également vous aider à mieux dormir – surtout si vous faites de l’insomnie.

3. Bien manger :

Ce que vous mangez le soir peut affecter votre bien-être mental le matin. Vous ne voulez pas aller au lit affamé, mais vous ne voulez pas non plus être dans un coma digestif. Évitez les gros repas, les collations sucrées, l’alcool et la caféine avant l’heure du coucher, car votre sommeil peut s’en trouver perturbé.

3. Bien manger :

Ce que vous mangez le soir peut affecter votre bien-être mental le matin. Vous ne voulez pas aller au lit affamé, mais vous ne voulez pas non plus être dans un coma digestif. Évitez les gros repas, les collations sucrées, l’alcool et la caféine avant l’heure du coucher, car votre sommeil peut s’en trouver perturbé.

4. Se fixer un horaire :

Ça signifie se coucher et de lever aux mêmes heures et dormir de six à huit heures tous les jours – même les fins de semaine! En maintenant un horaire constant, vous règlerez votre horloge interne et vous vous endormirez plus facilement en plus de vous réveiller frais et dispos le lendemain. Une bonne nuit de sommeil vous permettra aussi d’affronter plus aisément le stress de la journée.

5. Coucher sur papier :

Si, avant d’aller au lit, vous vous sentez mal à l’aise ou troublé, si votre liste de choses à faire vous préoccupe constamment, prenez un bout de papier et un stylo et couchez vos pensées sur papier pour vous libérer l’esprit. Votre train de pensées peut causer du stress et de l’anxiété; essayez donc d’écrire des moments positifs que vous avez vécus ce jour-là. Ceci peut vous aider à réorienter votre esprit sur les bonnes choses de la vie.

“Noter par écrit les moments positifs peut aider à réorienter l’esprit sur les bonnes choses de la vie”